Avec plus de 9 000 espèces différentes, les herbes représenteraient 20% de la végétation sur terre. Le jardin d’herbes, appartenant à l’ensemble des jardins et serres de Kew Gardens à l’Ouest de Londres, en possède la plus grande collection avec 550 variétés, nombre en constante évolution. Créé en 1982 sur l’ancien jardin d’iris, il alimente en graines et feuilles les autres jardins botaniques, les universités et instituts de recherche à travers le monde.

Le Grass Garden de Kew est divisé en deux sections : la zone décorative et la zone pédagogique.

La zone décorative présente un ensemble de variétés, vivaces ou annuelles, comme les massifs plumeteux d’Hordeum Hystrix ou les très hauts roseaux coréens des Calamagrostis brachytricha, ainsi qu’une sélection de bambou provenant du jardin de bambou situé à proximité. Un focus est fait sur le Miscanthus, espèce originaire de la Chine du Sud et acclimaté en Europe à partir des années 70. Aujourd’hui, le Miscanthus représente l’herbe la plus utilisée comme plante décorative après la Pampa. Elle est également étudiée pour son potentiel en tant qu’énergie renouvelable pour fournir du combustible aux voitures.

La partie pédagogique montre la diversité des espèces :

-   Les 200 espèces d’herbes indigènes, c’est-à-dire présentes sur le sol britannique depuis le dernier âge de glace.

-   La famille des graminées, économiquement très importante puisqu’elle fournit de l’alimentation pour nous et pour le bétail avec les céréales ((blé, riz, orge, millet, avoine), mais aussi le sucre de canne, la base de nombreuses boissons alcoolisées (malt, orge), les huiles (de citronnelle par exemple) et la matière première pour l’industrie cosmétique (avoine et riz notamment).

-   Pour finir, bien sur, une palette des différents spécimens de pelouse que l’on peut comparer pour leurs textures, couleurs, modes de croissance et rusticités, et ceci afin de faire le meilleur choix possible pour ses parterres de gazon à l’anglaise.

La plupart des herbes est coupée en février, pour être divisée et replantée.

Le jardin d’herbe peut alors se visiter au début de l’été, en pleine croissance et période de floraison mais c’est surtout de la fin de l’été jusqu’au début de l’hiver qu’il délivre ses subtiles nuances dansantes de jaunes orangés, roses poudrés et bruns dorés, lorsque les plantes fabriquent leurs graines.

Les jardins botaniques royaux de Kew ont été inscrits en juillet 2003sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO.

Renseignements : site du Grass Garden